Le Dernier Jour d'un Condamné, de Victor Hugo

Publié le par Minyu

 

Quatrième de couverture :

Victor Hugo a vingt-six ans quand il écrit, en deux mois et demi, Le Dernier jour d'un Condamné, roman qui constitue sans doute le réquisitoire le plus véhément jamais prononcé contre la peine de mort.

Nous ne saurons pas qui est le Condamné, nous ne saurons rien du crime qu'il a commis. Car le propos de l'auteur n'est pas d'entrer dans un débat mais d'exhiber l'horreur et l'absurdité de la situation dans laquelle se trouve n'importe quel homme à qui l'on va trancher le cou dans quelques heures.

Ce roman - aux accents souvent étrangement modernes - a une telle puissance de suggestion que le lecteur finit par s'identifier au narrateur dont il partage tour à tour l'angoisse et les vaines espérances. Jusqu'aux dernières lignes du livre, le génie de Victor Hugo nous fait participer à une attente effarée : celle du bruit grinçant que fera le couperet se précipitant dans les rails de la guillotine.

Quiconque aura lu ce livre n'oubliera plus jamais cette saisissante leçon d'écriture et d'humanité.

 

Mon avis :

Ce court roman nous projettant dans la peau d'un condamné à mort est incroyablement poignant. Le fait que le nom et le crime du condamné soient passés sous silence accentue encore cette force et crée une sentation de malaise. 

Le narrateur, le condamné, est véritablement ravagé, moralement et physiquement, et couche part écrit ce qu'il ne peut dire à l'oral.

Je dois avouer avoir ressenti un véritable dégoût envers l'espèce humaine lors de la scène où des hommes, des femmes, et mêmes des enfants disent à voix haute leur impatience de voir la mise à mort. Cette avidité de sang m'a révulsée - et c'était le but. Victor Hugo avait un véritable don pour décrire chaque détail pour rendre la scène encore plus réaliste.

Quoi qu'il en soit, je ne crois pas exagérer si je dis que ce récit est un véritable chef-d'oeuvre.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Milora 09/05/2010 12:21


Je suis d'accord, c'est un très beau livre. La fin tombe comme un coup dans l'estomac, on a la gorge nouée et il faut un temps pour se remettre en fermant le livre.
Victor Hugo écrit de façon magistrale - bon, c'est pas d'une grande originalité de dire ça, bien sûr ^^ - on est véritablement avec le narrateur tout le long du récit, le livre est vraiment
magnifique...


folk 28/04/2010 16:44


Sa doit être spécial mais pas mal non plus !!!


jessica/toratsuki/little-yukki/ enfin t'auras compris quoi lol 28/04/2010 15:59


j'adore ce livre je le trouve très beau