Messager, de Lois Lowry

Publié le par Minyu

Quatrième de couverture :

L’hospitalité et la bienveillance y régnaient. On y chantait souvent. Les malheureux y trouvaient refuge et ni leurs faiblesses ni leurs différences n’étaient tenues pour des défauts. Mentor était un maître d’école sage et respecté. Le Troc servait à échanger des biens agréables et nécessaires. Tout autour, Forêt veillait. Et puis, l’inquiétude et le secret ont fait leur entrée à Village. Quelque chose a changé. Matty a naguère été accueilli à bras ouverts à Village, alors qu’il était un réfugié révolté, abîmé par la violence et la misère, et voilà qu’il entend parler d’un projet de fermeture des frontières. Lui qui ne rêve que de guérisons et de vies calmées, grâce au don extraordinaire qu’il vient de se découvrir, il voit les rancœurs, les envies et les peurs naître partout. Même Forêt devient menaçante. Pourquoi ? Est-il encore temps de revenir en arrière ?

 

http://www.decitre.fr/gi/29/9782211076029FS.gif

 

Mon avis :

Je l'ai lu avant L'Elue ; de ce fait, certains détails me sont resté flous. Car contrairement aux deux premiers tomes, ce dernier ne peux pas être lu indépendamment, je pense, ou alors difficilement.

C'est avec plaisir que j'ai retrouvé la prose de Lois Lowry, abandonnée depuis Le Passeur. La traduction n'abaisse pas sa langue, et c'est tant mieux !

Les personnages sont attachants, tout particulièrement Matty. Ils ne sont pas beaucoup creusés mais c'est hélas souvent le cas dans les romans jeunesse, et ici cela permet de mieux s'identifier dans ce monde où nous ne trouvons rien, ou presque, de ce que nous connaissons - les systèmes politiques en particulier.

On retrouve ici encore la poésie des histoires de Lois Lowry, ainsi que sa réflexion - ici sur les caractères et comportements de nos semblables, et c'est on ne peut plus intéressant. Et quand on y réfléchit, on trouve bien trop de points communs entre la réalité et les mondes inventés par elle...

Cependant ce roman est de ceux qui ne marquent pas beaucoup ; il est très agréable à lire, mais il est difficile d'avoir des impressions précises et durables à son propos...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article